Dommages causés par les campagnols aux plantes de jardin

Dommages causés par les campagnols aux plantes de jardin


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Les dommages causés par les campagnols aux plantes de jardin par l'altise Hylaeus thoracicus ont été étudiés à deux endroits au cours de deux saisons de floriculture en 1993 et ​​1994. Les dommages causés par l'altise sur le brocoli (Brassica oleracea L. var. italica), le chou frisé (B. oleracea L. var. capitata) et divers parterres de fleurs dans deux pépinières floricoles et un lot de semences commercial ont été surveillés dans six champs de brocoli et de chou frisé et trois lots de semences. La densité moyenne de population d'altises était la plus élevée à la fin juin dans le brocoli. En juin, la densité moyenne de population d'altises était inférieure à 50 puces par 25 cm2 sur le brocoli, mais inférieure à 100 puces par 25 cm2 sur le chou frisé. Pendant le reste de la saison dans le brocoli et le chou frisé, les densités de population dépassaient 500 puces par 25 cm2 dans environ 5 % des champs. Les densités de population moyennes d'altises sur le brocoli ont augmenté du premier échantillonnage à la mi-mai jusqu'au dernier échantillonnage à la mi-juillet et ont culminé début juillet à 3 700 puces par 25 cm2, dépassant les estimations précédentes de densité de population de l'insecte sur cette culture. Les densités de population moyennes de chou frisé sont passées de 3 600 puces par 25 cm2 début juin à 10 700 puces par 25 cm2 début juillet, dépassant les estimations antérieures de la densité de population d'altises sur cette culture. Les densités de population moyennes d'altises sur le brocoli et le chou frisé au lot de semences variaient de 13 800 à 62 200 puces par 25 cm2 dans le brocoli et de 15 700 à 54 800 puces par 25 cm2 dans le chou frisé. Les populations d'altises étaient généralement réparties uniformément sur le brocoli dans les pépinières et les lots de semences et sur le chou frisé à la pépinière. Au lot de semences, l'altise était plus uniformément répartie sur le chou frisé que sur le brocoli, qui présentait une plus grande variabilité dans la densité de population d'altises sur un champ. Les densités de population moyennes d'altises sur les mauvaises herbes Poa scutata (L.) Nyman et Urtica urens (L.) dans les pépinières et les lots de semences variaient de 14 500 à 44 900 puces par 25 cm2. Les densités de population moyennes d'altises sur la mauvaise herbe Knautia arvensis L. (syn. B. arvensis (L.) Aiton) variaient de 10 500 à 34 700 puces par 25 cm2. Ces résultats indiquent que les altises endommageront les cultures sur lesquelles elles se reproduisent, et que les champs infestés par les altises peuvent être localisés sur la base d'une analyse précoce de la densité de population d'altises dans le brocoli ou le chou frisé. Cependant, les méthodes utilisées dans cette étude, telles que la mise en place de cônes sur le brocoli et le chou frisé, étaient très exigeantes en main-d'œuvre, et l'application d'insecticides contre les altises n'a pas été étudiée. Une étude de la densité de population d'altises sur le brocoli dans un lot de semences commercial au cours d'une saison sans infestation a indiqué que les densités d'altises dans le brocoli ont diminué du premier échantillonnage en juin au dernier échantillonnage en novembre, avec une moyenne d'environ 300 puces par 25 cm2 au cours de cette point final. L'effet de la densité de population d'altises sur le brocoli sur les dommages causés par les altises a été étudié en comparant les dommages causés par les altises sur des brocolis traités avec un insecticide contre les altises et sur des brocolis non traités avec un insecticide contre les altises dans un lot de semences commercial. Cette étude a indiqué que la densité de la population d'altises peut affecter les dommages causés par les altises au brocoli, car le brocoli traité avec un insecticide contre les altises était moins endommagé par les altises que le brocoli non traité. Des travaux supplémentaires sont nécessaires sur l'utilisation d'insecticides pour contrôler la population d'altises.

Les dommages causés par les altises aux crucifères, y compris le brocoli, le chou frisé, le chou-fleur et le chou chinois, ont été étudiés à deux endroits au cours de deux saisons floricoles en 1993 et ​​1994. Les dommages causés au brocoli par l'altise (Hylaeus thoracicus L.) ont été étudiés dans six champs à deux pépinières en mai et juin 1993 et ​​1994, et dans un lot de semences commercial en 1993. Pour le brocoli, les densités de population moyennes de l'altise étaient les plus élevées à la fin juin dans cinq des six champs échantillonnés. En juin, la densité moyenne de la population d'altises était inférieure à 50 puces par 25 cm2 sur le brocoli à tous les emplacements, à l'exception d'un à la pépinière. Les densités de population d'altises ont augmenté du premier échantillonnage à la mi-mai au dernier échantillonnage à la mi-juillet pour les deux années et ont culminé début juillet à 3 700 puces par 25 cm2 en 1993, dépassant les estimations précédentes de densité de population de l'insecte sur le brocoli. Les densités de population moyennes d'altises sur le brocoli du lot de semences variaient de 13 800 à 62 200 puces par 25 cm2. Les populations d'altises étaient généralement réparties uniformément sur le brocoli dans les pépinières et les lots de semences en mai, mais étaient généralement réparties également sur le chou frisé à la pépinière en juin. La densité de population d'altises sur le brocoli au lot de semences était plus élevée qu'à la pépinière en 1994. La densité de population d'altises sur le brocoli et le chou frisé au lot de semences variait de 15 700 à 54 800 puces par 25 cm2. La mauvaise herbe Knautia arvensis L. (syn. B. arvensis (L.) Aiton) était couramment infestée d'altises à tous les endroits et en toutes saisons. Les densités de population moyennes de l'altise sur la mauvaise herbe variaient de 10 500 à 34 700 puces par 25 cm2 dans les pépinières et de 14 500 à 44 900 puces par 25 cm2 au lot de semences. Les populations d'altises sur les mauvaises herbes étaient généralement réparties uniformément à tous les endroits et à toutes les saisons.

Une étude des dommages causés par les altises aux crucifères a été menée à deux endroits au cours de deux saisons floricoles. Les dommages causés par l'altise Hylaeus thoracicus L. au brocoli ont été étudiés dans six champs de deux pépinières en mai et juin 1993 et ​​1994, et dans un lot de semences commercial en 1993. Pour le brocoli, les densités de population moyennes de l'altise étaient les plus élevées. à la fin de juin à tous les emplacements sauf un à la pépinière en 1994. En juin, la densité moyenne de population d'altises était inférieure à 50 puces par 25 cm2 sur le brocoli



Commentaires:

  1. Stanwood

    Je m'excuse de vous avoir interrompu, mais je propose d'aller dans l'autre sens.

  2. Kafele

    C'est une information amusante

  3. Faelabar

    Je m'excuse de vous avoir interrompu, mais pourriez-vous s'il vous plaît décrire un peu plus en détail.

  4. Aesoburne

    Il me semble que ce n'est pas tout à fait exact. Il existe plusieurs avis sur ce sujet. Et chaque personne avec sa propre vision du monde a sa propre opinion.

  5. Chege

    Félicitations, votre pensée est géniale

  6. Adolfo

    Oui c'est précis



Écrire un message